Catégories
Roman

34. La porte

Ce contenu est protégé, veuillez indiquer le mot de passe ci-dessous pour y accéder.


18 réponses sur « 34. La porte »

Waouh quelle aventure que ce livre ! Je suis triste que ça soit fini, mais j’en aurais apprécié chaque chapitre, jour par jour, avec mon café le matin.
J’aime beaucoup cette fin, loin de la romantisation de la dépression, qui ne se résout pas par elle même quand le prince charmant arrive sur son cheval blanc (…). Anaïs a encore un long chemin devant elle, des mois, des années peut-être, mais cela ne dépend que d’elle et c’est bien comme ça 🙂
Merci d’avoir fait de Hémon un personnage sensible, avec ses démons à lui, mais si respectueux de laisser à Anaïs le premier rôle de sa vie.
Et merci pour Mme Conti, que j’aimerais définitivement bien avoir comme voisine !
Ha et si je devais retenir une phrase, ça serait « J’ai appris que l’amour, parfois, c’est être seul à deux » <3

Je suis un peu mélancolique de dire au revoir à ces personnages dont j’ai accompagné le quotidien pendant un peu plus d’un mois.

C’est une belle fin ouverte. J’aime le fait que Hémon ne soit pas venu en sauveteur aux gros sabots qui a toutes les réponses et sait mieux qu’Anaïs ce qu’il lui faut. J’ai aimé la relation des soeurs, faite de non-dits, de souvenirs complices, de frictions et d’amour pas toujours tendre. Tiziana m’a conquise, cette sacrée bonne femme à la fois discrète et décidée.

Merci encore pour ce partage <3

J’ai beaucoup aimé passer ce mois avec Anaïs, et même si j’aime aussi beaucoup cette fin, elle va me manquer !
Merci de nous avoir partagé ainsi ton roman.

Un immense merci pour ce partage, et un grand bravo pour cette histoire si bien construite et si bien écrite ! J’ai adoré en lire un petit bout tous les jours !

Merci, c’était si beau!
Un bonheur d’avoir pu découvrir un nouveau chapitre tous les jours, de suivre les aventures d’Anaïs, dont je partage en plus le prénom 🙂
Hâte de pouvoir te relire! En attendant je vais faire du levain.

Merci Pauline pour ce roman que j’ai lu ave grand plaisir ! J’ai pleuré plusieurs fois ^^
J’aime beaucoup la fin

Oh non, pas la fin! Et pourtant, ce roman fini exactement au bon moment, je n’aurais pu en imaginer de plus juste. Mais comme tous les bons livres, on espère ardemment connaitre la fin sans que le livre finisse jamais, pour rester encore un peu auprés de ses personnages, bien au chaud à réver sous la verrière… Merci Pauline!

Ce « FIN » m’a fait l’effet de rentrer tête la première dans un mur. J’aurais voulu que ça dure encore le double.
Mais j’aime beaucoup cette fin, belle et ouverte, et juste surtout.

Merci encore d’avoir partagé ton roman ici, la lecture pendant mon repas-de-midi-ah-non-il-est-déjà-16h va me manquer.

Merci, vraiment ! J’avais, depuis que j’avais appris son ecriture, tres envie de le lire. Je le trouve très bien écrit avec tout jn tas de fulgurances, d’images qui laissent percevoir une grande sensibilité et beaucoup de finesse dans l’ecriture des relations entre les personnages.

Merci Pauline pour ce beau cadeau que tu nous as fait. Je me suis régalée tout au long de ma lecture et je l’achève avec un goût de trop peu : je voudrais que ça dure encore et encore et pourtant, c’est une fin parfaite. Tu as vraiment beaucoup, beaucoup de talent !

J’ai terminé ce dernier chapitre la gorge nouée, les larmes aux yeux, et j’aurais aimé pouvoir serrer ton livre si fort contre ma poitrine pendant quelques minutes comme je le fais avec ces livres qui me touchent autant.

Merci du fond du coeur, merci mille fois d’avoir partagé tes mots, de nous les avoir offert avec autant de douceur et de nous avoir emmenés avec toi.

J’ai pris tout le temps possible pour ne pas finir trop tôt ton livre mais une fois replongée dedans, il m’était impossible de ne pas le terminer d’une traite. ❤️

J’ai pas pour habitude de commenter, je viens de découvrir ton compte Instagram et par la même occasion ce roman.

Merci pour ce partage, j’ai dévoré ton livre, ça faisait longtemps que ça ne m’étais pas arrivée et il m’a fait un bien fou.

C’était par simple curiosité que j’y ai d’abord jeté un coup d’oeil, sans vraiment la réelle intention de le lire pour être honnête et je me suis retrouvée plongée dans l’histoire en un rien de temps. J’ai pleuré, j’ai souri, j’ai été touchée, transportée. Et pourtant je ne me considère pas comme une adepte des histoires d’amour mais celle-ci m’a fais du bien. J’aime beaucoup ton écriture, il y a je crois une sorte de simplicité poétique, c’est fluide, agréable et coloré.

Merci encore pour ce partage, et je vais de ce pas acheter ton livre « moi les hommes, je les déteste » ! Bravo, bonne continuation à toi, au plaisir de te lire à nouveau ♡

Merci Pauline c’était si beau, j’en ai eu la gorge serrée et les larmes aux yeux tant chaque chapitre était si doux, brut et juste. J’aurais aimé que ça dure des heures encore mais cette fin est comme toutes les fins devraient être. J’espère qu’elle sera sur papier un jour parce qu’elle le mérite, c’était parfait et ton écriture est si belle ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *